Page publique
www.lousoyolos.fr
http://www.lousoyolos.fr/public/perso/img-r52-a38.jpg

sous menu
PRéSENTATION
► Présentation
► Actualités et sondage

calendrier
Mois précédent Décembre 2016 Mois suivant
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Cliquez sur les cases rouges pour afficher l'évènement du jour.
Rechercher : http://www.lousoyolos.fr/public/img/loupe.gif

Présentation


Faire vivre les arts et traditions populaires, voilà l’objectif que s’est fixé le groupe folklorique Lous Oyolos depuis sa création à Laguiole en 1963.

Par la volonté de sa fondatrice Germaine Ginisty, attachée à retrouver à travers documents et photos les origines du folklore du Haut Rouergue de la fin du 19ème et début du 20ème siècle et celle de son successeur Pierre Conquet, dont le patois enraciné dans ce terroir fait revivre le passé des générations disparues.

Par le choix des costumes que portaient les paysans de l’Aubrac, tenues de sortie et des jours de fête, mais marqués par la rigueur de ce pays de hauts plateaux : des couleurs sombres et discrètes pour la robe des dames qu’elles recevaient le jour de leur mariage et qui durait toute leur vie, le noir de la longue blouse (blaude) traditionnelle des hommes qui se portait encore il y a quelques décennies sur les champs de foire.

 

Par l’exécution des danses typiques puisées dans le répertoire du folklore local et par lesquelles s’expriment l’ardeur au travail et la joie de vivre des habitants de ce pays : la bourrée, évidemment, que l’on danse à deux, à quatre ou plus, en ronde, en cortège ou en ligne, mais aussi ces polkas ramenées par les grognards de Napoléon et les scottishs que les Anglais laissèrent après avoir rasé le fort de Laguiole pendant la guerre de cent ans. Danses qui s’enracinent dans les traditions des villageois se retrouvant pour les grands travaux des foins ou des moissons et qui ne voulaient pas se séparer sans avoir dansé La Galinette , Salto l’Ase, la Crouzade ou la Tournijaïro.

Par la création d’une section enfantine regroupant aujourd’hui plus de 60 membres qui se retrouvent régulièrement pour apprendre ces danses et participer à diverses manifestations populaires ; ils transmettront ce patrimoine culturel aux générations futures pour que résonnent encore longtemps sur les montagnes avec les ohucs, le son de la cabrette et de l’accordéon.

Copyright (c) 2010 Kitasso.fr - Tous droits réservés. http://www.lousoyolos.fr/public/perso/enveloppe.jpg Nous contacter Site Internet créé avec Kitasso